jeudi 11 février 2021

Lignes noires de Pierre Gaulon - Beta Publisher

**** Chronique de Jess **** 

Deux suicides.
Violents.
Une vieille femme retrouvée les poignets entaillés dans son salon.
Un officier de police qui se tire froidement une balle dans la tête.
Pour Grand-Mare, bourgade habituellement sans histoires, le compte est lourd et attire les curieux. Maryline Jane, journaliste spécialisée dans les faits divers étranges fait partie de ceux-ci. Mais l’enquête s’avère délicate et les langues difficiles à délier. Le hameau est imprégné de croyance populaire et le suicide reste un sujet tabou, même chez les jeunes générations.
En apparence, les victimes n’avaient pas de lien entre elles. Mais pourquoi possédaient-elles dans leur bibliographie cet e-book au titre si singulier ? Et pourquoi la journaliste éprouve-t-elle tant de peur à ouvrir le fichier numérique ?





Marilyne est journaliste à la "24ème heure" une revue qui traite des faits-divers un peu troublants. Elle part dans une petite ville de province, Grand-mare, où une série de suicides a eu lieu. Tout d'abord une personne âgée vivant seule, ensuite un policier se tire une balle dans la tête avec son arme de service. Et d'autres vont suivre ...
Marilyne va donc essayer de trouver un lien entre tous ces suicides et va tomber sur un e-book qu'apparemment chacun des suicidés a lu. 
Avec l'aide d'HP un de ses ami qui se dit "chasseur de fantôme" et qui traite du paranormal et des phénomènes exceptionnels, elle va enquêter sur ce fameux e-book au nom particulier : The suicide book. Il va par la même occasion lui raconter l'Histoire du suicide et ses conséquences au Moyen-Age. 

Depuis quelques années maintenant, je lis avec plaisir les livres de Pierre Gaulon. C'est toujours une superbe découverte et je n'ai encore jamais été déçue. Il aime mêler le paranormal à ses romans et il le fait bien. Pas de surenchère, pas de voyeurisme malsain, pas de scènes irréalistes.
Cette fois, il va traiter d'un sujet qui restera longtemps tabou : le suicide. J'ai appris énormément de choses sur le sujet et je dois reconnaître que Pierre a fait un travail de recherche remarquable pour nous retracer l'histoire du suicide depuis le Moyen-Age. 
Mais le suicide n'est pas le seul thème abordé dans ce livre. Il y a aussi le handicap. Marilyne a été victime d'un grave accident de voiture au cours duquel elle a perdu son fiancé. Elle souffre 24/24h et la vie lui est bien pénible depuis cet accident. 

L'enquête est bien menée et l'intrigue parfaitement maîtrisée. Nous allons peu à peu connaître le coupable et son mobile. Le scénario est très original et mêle passé et présent avec brio. Je me suis dit tout du long qu'heureusement que personne n'essaie de créer un e-book qui donnerait envie de se suicider sinon ce serait l'hécatombe surtout vu la vitesse de propagation d'un fichier sur internet ! 

J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux et j'aimerais beaucoup les revoir dans de nouvelles enquêtes qui traitent du "paranormal" 

Autres chroniques :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire