lundi 9 mars 2020

La peur de C.L Taylor - Editions Marabout

**** Chronique de Jess ****



Lorsque Lou, encore adolescente, s'est enfuie en France avec Mike son professeur de karaté, elle était convaincue qu'il était l'amour de sa vie. Mais Mike ne tarde pas à se montrer tel qu'il est et Lou est détruite.

Dix-huit ans plus tard, Lou revient dans sa ville natale et elle découvre que Mike a engagé une relation avec une adolescente. Pour éviter que l'histoire ne se répète, elle est déterminée à le dénoncer. Mais Mike est un prédateur de la pire espèce. Alors que Lou tente de le traîner en justice, elle est à nouveau menacée de redevenir sa proie.



Dans les auteurs de thrillers psychologiques anglais j'adore les romans de C.L Taylor. Je l'ai découverte il y a maintenant 4 ans et à chaque fois je passe un excellent moment de lecture (retrouvez mes autres avis en fin d'article). 

Avec La peur, l'auteure aborde un sujet d'actualité. J'ai lu récemment la biographie de Vanessa Springora où elle nous raconte comment une jeune fille de 14 ans a pu tomber dans les filets d'un homme de 50 ans. Ici dans cette histoire, Lou nous raconte ce que fut sa vie lorsque son prof de karaté de 17 ans son aîné l'a kidnappé pour l'emmener en France. Et surtout comment il a fait pour la séduire et pour qu'elle pense être folle amoureuse de lui. 
Elle en garde des séquelles dans sa vie de tous les jours et souhaite ardemment qu'il ne refasse pas la même chose avec une autre gamine. Alors quand elle part de Londres pour revenir dans sa ville natale suite au décès de son père qu'elle n'est pas sa fureur quand elle croise Mick en train d'embrasser une adolescente. Lou vient de voir ses pires craintes se réaliser. Elle va mettre un point d'honneur à dénoncer les agissements de Mick. Mais personne ne semble la prendre au sérieux. À partir de cet instant, la situation va lui échapper et elle ne sait pas comment elle va faire pour se sortir de là sans passer par la case prison. 

J'ai été tout simplement immergée dans cette lecture angoissante. La peur, la colère tout un tas de sentiments ont découlé de cette lecture. Grâce au journal intime de Lou nous découvrirons l'historique de son aventure avec Mick, comment tout a commencé et surtout comment ça s'est terminé. Le comportement de Mick est tout simplement à gerber. Et quand on sait que ça arrive réellement c'est encore pire.
L'auteur donnera la voix a un autre personnage féminin, Wendy, qui essaie de rentrer en contact avec Lou. On ne sait pas forcément qui elle est et qu'est-ce qu'elle vient faire dans l'histoire. Pour moi j'avais compris qui elle était dès le départ, ou du moins j'avais de gros doutes qui se sont avérés exacts, mais ça n'a pas gâché ma lecture. Si ce personnage au départ m'a semblé très bizarre et un peu taré, c'est finalement une personne très importante dans l'histoire. Et il est très intéressant d'avoir son point de vue sur la situation actuelle. 
Et puis Chloé, la nouvelle proie de Mick, fragile adolescente, mal dans sa peau, un peu rondouillarde, qui vit l'enfer chez elle à cause de son abominable père. Nous comprendrons comment et surtout à quel type d'adolescente Mick s'en prend. 

L'auteure nous offre un thriller haletant, qui ne nous laissera pas une seule seconde de répit. Je suis passée par tout un tas de sentiments en lisant ce livre. Je me suis demandé comment j'aurais réagi à la place de Lou, si j'aurais fait la même chose ou autrement. Le rythme se tient d'un bout à l'autre, des retournements de situation ponctuent l'histoire jusqu'au final. Car C.L Taylor a le don de nous mettre une claque dans les toutes dernières lignes. On se dit qu'il ne peut plus rien arriver et on se trompe sur toute la ligne. J'aurais aimé prendre une photo de ma tête quand j'ai lu LA révélation finale, horrible, inimaginable. Je n'en reviens toujours pas !
Un thriller à ne pas rater !

Autres chroniques :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire