vendredi 13 mars 2020

Regarde d'Hervé Commère - Editions Fleuve Noir

**** Chronique de Jess ****


Jadis, Mylène a aimé un homme. Ensemble, ils ont fait les 400 coups. Jusqu’au braquage raté d’une bijouterie en Espagne, au cours duquel les deux amoureux se sont fait prendre. Mylène n’a jamais revu Paco : il a été poignardé dans sa cellule un soir.

Aujourd’hui, Mylène est libre. Elle travaille dans un dépôt-vente en banlieue parisienne, et vit dans une chambre de bonne. Parfois, le temps d’un week-end, elle loue un appartement quelque part, et s’imagine une autre vie. Celle qu’elle aurait pu avoir si elle n’avait pas commis les mêmes erreurs. Elle rêve.

Ce week-end pourtant, Mylène ne rêve pas : dans la roulotte qu’elle a louée, tout la ramène à Paco. Les meubles, les objets, il y a même une photo de lui au mur. Cela semble inconcevable, mais on dirait qu’elle est chez lui.


J'avais eu un énorme coup de cœur pour Sauf (mon avis ici), premier roman d'Hervé Commère que je lisais et je m'étais dit à l'époque ce ne sera pas le dernier. Et j'ai eu une belle surprise en commençant Regarde car je n'avais pas fait attention en lisant le résumé que l'histoire reprenait les mêmes personnages que dans Sauf . Ces personnages que j'avais adoré et que j'avais eu du mal à quitter. 

Mat devient un personnage secondaire, et Mylène prend le devant de la scène. Nous avions eu un aperçu de cette femme qui, on sentait, avait un lourd passé. Alors pour ceux qui voudraient savoir s'il faut avoir lu Sauf pour lire Regarde je répondrais non. Malgré le fait que les personnages soient récurrents, il n'y a aucune référence au précédent si ce n'est des détails matériels. Il n'y a pas non plus de spoile sur la précédente histoire donc même si vous lisez Regarde et ensuite Sauf votre lecture n'en sera pas gâchée !
Et d'ailleurs, je trouve ça formidable de faire un nouveau roman, une nouvelle intrigue avec un des personnages secondaires. Je pense que l'auteur avait dû réfléchir à ça avant ce qui m'interroge sur le fait que peut-être dans le prochain nous retrouverons de nouveaux les mêmes personnages et que peut-être que Gary sera à l'honneur. ;-) Bon je m'éparpille, je vais donc revenir à mon avis.

Mylène, la petite soixantaine a vécu ce que tout le monde souhaiterait un jour connaître : la Passion. Je vais encore faire une digression et faire quelque chose que je fais rarement dans mes avis, c'est comparer deux lectures. Une autre auteure a écrit sur la passion cette année, un livre qui a fait beaucoup parler de lui tant il divise dans les avis. C'est celui de Karine Giebel. Je n'étais pas du tout d'accord avec sa vision de la passion. Et quand je lis le roman d'Hervé Commère là je retrouve vraiment ce que je veux dire le mot "passion". Car Mylène l'a donc connu lorsqu'elle avait 45 ans. Elle était une femme d'affaires redoutable, mariée à un grand avocat. Ils avaient une belle vie, un bel appartement, tout pour eux. Mais Mylène a rencontré Pascal, par hasard, lors de la visite d'un studio de musique qu'elle souhaitait acquérir. Et là ce fut le coup de foudre, une passion qui a duré un an et qui s'est mal terminée. Mylène a fini incarcérée pour 8 ans et Pascal est décédé. Mais elle ne l'a jamais oublié et a mis toute sa vie passée avant Pascal derrière elle. Elle vit chichement, travaille au dépôt-vente de Mat et loge dans une chambre de bonne. Elle s'offre de temps en temps un week-end et lors de l'un d'eux, elle loue une caravane où tout va lui rappeler Pascal. Et le doute va s'insinuer, est-il réellement mort? Va s'ensuivre une quête de vérité.

Tout comme dans Sauf, l'auteur va nous entraîner dans une folle aventure. J'ai retrouvé la magnifique plume d'Hervé Commère, ce mélange de littérature blanche et noire. Les sentiments sont forts, puissants. J'ai imaginé l'amour entre Mylène et Pascal et leur tragédie. Car toute passion se termine par une tragédie. J'ai ressenti la même envie de tourner les pages afin de savoir le fin mot de l'histoire, de comprendre ce qui se passait vraiment dans la vie de Mylène. Qui lui en veut ? Qui cherche à lui nuire? Je n'ai pas essayé de comprendre ni de chercher, car je savais que je ne trouverais pas. La chute est violente. Je suis restée sans voix tellement je ne m'y attendais pas. Mais j'émettrais un petit bémol, j'aurais aimé une fin un tout petit peu plus longue, car j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose. Après c'est sûrement l'envie de l'auteur de nous laisser sur un final comme ça, de nous laisser faire notre propre opinion. Mais ceci est vraiment un rien du tout comparé à tout le reste de l'histoire qui est totalement poignant, addictif. 


C'est encore une fois une excellente lecture. Cette fois c'est sûr je suis sous le charme des romans d'Hervé Commère et je vais vite lire ses autres romans et m'en délecter un peu plus. 
Surtout, ne passez pas à côté de cette pépite. À découvrir de toute urgence !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire