jeudi 21 juin 2018

Hunter de Roy Braverman - Editions Hugo Thriller

**** Chronique de Jess ****


Si vous croisez sa route, ne vous arrêtez surtout pas.
Plus personne ne s'arrête à Pilgrim's Rest. Une vallée perdue dans les Appalaches. Un patelin isolé depuis des jours par le blizzard. Un motel racheté par le shérif et son frère simplet. Un bowling fermé depuis longtemps. Et l'obsédant souvenir d'une tragédie sans nom : cinq hommes sauvagement exécutés et leurs femmes à jamais disparues. Et voilà que Hunter, le demi-sang indien condamné pour ces crimes, s'évade du couloir de la mort et revient dans la vallée. Pour achever son œuvre ?

Après douze ans de haine et de chagrin, un homme se réjouit pourtant de revenir à Pilgrim's Rest. Freeman a compris le petit jeu de Hunter et va lui mettre la main dessus. Et lui faire enfin avouer, par tous les moyens, où il a caché le corps de Louise, sa fille, une des cinq disparues.
Pilgrim's Rest sera peut-être le terminus de sa vengeance, mais ce que Freeman ignore encore, au volant de sa Camaro rouge qui remonte Murder Drive, c'est qu'il n'est pas le seul à vouloir se venger. Et que la vérité va se révéler plus cruelle et plus perverse encore. Car dans la tempête qui se déchaîne et présage du retour de la terreur, un serial killer peut en cacher un autre. Ou deux.

Je referme ce livre en me disant "whaou en voilà un putain de bon bouquin!!" et ensuite "vivement la suite!!!"
Ian Manook nous offre une nouvelle trilogie sous le pseudonyme de Roy Braverman. J'ai découvert l'auteur avec son célèbre Yeruldegger, qui avait été une magnifique découverte. J'ai lu toute la série et il me tardait de découvrir Roy Braverman et cette nouvelle série.
Fini la Mongolie, l'auteur nous emmène maintenant dans un bled paumé des Etats-Unis. Une ville d'une vingtaine d'habitants mais qui a le malheur d'avoir eu un sérial killer qui s'en est pris à des couples. Les hommes ont été retrouvé morts et les femmes ont disparu. Un coupable a rapidement été arrêté et condamné à la peine de mort. Mais voilà, le type, Hunter, vient de s'évader. Freeman, le père d'une des jeunes femmes kidnappées le suit à la trace depuis son évasion et va tout faire pour le faire parler et faire justice lui-même.
Mais à peine arrivé tout ne va pas se passer comme prévu. Tout va littéralement partir en vrille!
Je ne vous parlerais pas plus de l'histoire car je n'ai pas du tout envie de vous gâcher votre plaisir.

J'ai rarement lu un polar avec autant de suspens, d'actions et avec un rythme aussi soutenu. Pas de temps morts ici, j'ai retenu mon souffle pendant quasiment toute ma lecture.
Je me serais cru devant ma télé en train de regarder un thriller angoissant et effrayant.
Ian nous offre aussi des personnages très particuliers. Des protagonistes bruts de décoffrage. Ils ne vont pas se faire de cadeaux entre eux ni à nous pauvres lecteurs. Ils ont chacun une personnalité très particulière, qu'il soit victime, coupable, enquêteurs ou simplement témoin de ce qu'il se passe dans la ville.

Tous les ingrédients ont donc été réunis pour en faire un super thriller. Des rebondissements en veux tu en voilà, des retournements de situations, des scènes parfois très glauques, des personnages plus qu'aboutis, des scènes tellement bien décrites qu'on à l'impression de regarder un film plutôt que de lire un bouquin. Du suspens et de l'action qui font qu'on ne peut plus lâcher ce livre une fois commencé. Un style totalement différent de ses autres romans, peut-être plus fouillé et recherché mais très addictif.

En bref, un immense coup de cœur, et il me tarde de lire la suite car j'ai hâte de savoir ce qu'il va se passer. C'est tellement frustrant de rester sur notre faim surtout quand on est gourmande de bon polar comme je le suis! Ce n'est pas gentil de me mettre au régime Ian!!
J'étais pourtant un peu sceptique au départ car les livres de ce genre ne sont pas vraiment ma tasse de thé mais c'était sans compter sur le don de l'auteur de nous conter de super thriller.

Pour conclure, foncez tout de suite lire ce livre! 
Mes autres chroniques :

St Maur en Poche 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire