mercredi 13 juin 2018

Le tatoueur d'Auschwitz d'Heather Morris - Editions City

**** Chronique de Jess ****


L'histoire vraie de Lale Sokolov, Juif chargé de tatouer les femmes arrivant à Auschwitz. C'est ainsi qu'il rencontre Gita et en tombe amoureux. Ensemble, ils partagent des moments volés au cœur de l'horreur, sans jamais perdre l'espoir d'être réunis à leur sortie du camp.

 
Je remercie les Editions City pour cette lecture.
 
Difficile de chroniquer un livre qui parle des camps de concentration. Surtout le camp d'Auschwitz-Birkenau qui a été l'un des pires (même si tous ont été ignobles). J'aime lire des témoignages sur ce qu'il s'est passé durant cette terrible guerre.
 
Ce livre écrit par Heather Morris relate les souvenirs de Lale, un slovaque juif, qui fût envoyé à Auschwitz en 1942. Grâce à son charme, à sa bonté, et à sa connaissance des langues, il va réussir à vivre dans cet enfer. Il va avoir de la chance dans son malheur de toujours rencontrer les bonnes personnes qui vont lui venir en aide et lui trouver un travail moins difficile que pour les autres. Il va vite devenir le tatoueur du camp. Il sera chargé de tatouer toutes les personnes qui vont être enfermées dans le camp. C'est à ce moment là qu'il va rencontrer Gita dont il va tomber follement amoureux.
 
Je n'aurais jamais imaginé qu'une histoire d'amour aurait pu être possible à l'intérieur des camps. Cette histoire d'amour va permettre à Lale et Gita de trouver l'espoir, de penser à l'avenir quand quelqu'un viendra enfin les libérer.
Cet homme va tout faire pour donner de l'espoir autour de lui. Il va réussir à trouver de la nourriture et des médicaments pour certains prisonniers. Parce que si certains pensent qu'il est un collabo car bien mieux lotis que d'autres (plus de rations alimentaires, une chambre seul, des couvertures...) Lale en fait profiter aussi.
 
Lale va aussi nous raconter certaines horreurs du camp. Mais son récit va plutôt s'orienter vers l'amour, l'amitié, l'espoir.
Un récit bouleversant. A chaque fois que je lis un témoignage sur les camps de concentration, je suis toujours aussi choquée de ce que l'Homme a pu faire et réaliser pour détruire son prochain.
Lale est un homme qui a fait beaucoup pour aider certains prisonniers au risque de sa propre vie. Un homme que j'aurais aimé connaître.
Un livre à lire pour ne pas oublier l'indicible. Ce livre va être adapté en film et je serais au rendez-vous pour voir l'adaptation.
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire